Archives mensuelles : mai 2012

PFM : Les applications de gestion des finances personnelles

Oui le titre est un peu verbeux comme ça mais dans un contexte de crise où chaque centime compte, les connaître si besoin est, peut être utile. Est ce qu’il vous est déjà arrivé de faire attention à votre budget mais de vous retrouver à découvert ? Est ce que vous savez combien vous avez dépensé chez « MacDo » le mois dernier ? Ces applications appelés aussi des PFM pour « Personnel Finance Management » vont vous permettre de faire cela plus ou moins efficacement.

Les supports d’utilisations sont multiple et selon moi, aucune société dans le domaine domine encore le marché sauf peut être Money de Microsoft mais celui là, il est pas donné.

Ma définition du bon PFM doit réunir différentes qualités :

  1. Facile d’utilisation
  2. Facile à comprendre
  3. Avoir l’information où je veux

Pour résumer je dirai cela « faire un minimum de manipulation pour obtenir toute information lié à mes comptes bancaire et les avoir n’importe où et n’importe quand. » Le soucis, c’est que la gestion de budget personnelle, c’est comme la cuisine, « c’est comme on l’aime ». Effectivement tout le monde ne gère pas sont argent de la même manière.

Cela fait un an que je m’intéresse aux PFM mais au départ, je n’avais pas vraiment trouver ce que je cherchais. Cependant, je vous donne mon avis, et cela ne tient qu’à moi, sur ces différents PFM.

Winancial

Il y a un an, c’était le PFM le plus complet bien qu’il lui manquait pas mal de chose. Vous importez vos opérations via un fichier csv, ofx ou qif (les formats d’exports de données bancaires) pour ensuite les traiter. Il est nécessaire ensuite de catégoriser toutes les dépenses pour ensuite avoir un graphique avec les informations attendu. De plus, la version gratuite est pas mal limité dans le nombre d’opération possible à importer mais également dans l’historique. Sinon il reste les versions payantes pour 0,99€, 1,99€ ou 2,99€.

Iswigo v.2

La première version était gratuite intégralement, mais maintenant, quelques services sont payant. L’interface web est agréable et vous disposez d’une version mobile et web. N’ayant pas d’Iphone, je ne peux émettre d’avis sur la question.

Je dois dire que le démarrage de la v.2 était chaotique. Rien ne fonctionnait le jour du lancement. Après quelques semaines, il y a du progrès parce que je tombais souvent sur des pages non existantes … Importation facile, importation direct via login et mot de passe de votre compte, gestion de vos économies (la tirelire), gestion de budget, reporting et catégorie personnalisé font partie des multiples services que propose le site. Le défaut, c’est que rien n’est reconnaissable comme sur Bankin.

Bankin

Bankin est une application mobile payante disponible sur Iphone et sur Android. La force principale de Bankin est la mise à disposition de vos informations partout où vous allez et ce très facilement. Les conditions ? avoir votre smartphone avec du réseau, c’est le minimum. Mon avis est basé sur le test de la version Android mais je pense que la version Iphone est plus complète à l’heure où j’écris ce billet.

Très simple d’utilisation et plutôt intuitif, je dois dire que l’application est bien faite. Le plus, c’est que la majorité de vos dépenses sont catégorisées sans n’avoir rien saisi. En conséquence, vous avez les informations sans rien faire quasiment hormis  saisir votre identifiant et mot de passe de votre banque. De plus, l’application couvre un grand nombre de banque. Les banques françaises habituelles y sont toute. Ce qui me dérange, c’est la différence entre la version Android et Iphone. Les fans Apple ont une application avec plus de service de base.

Linxo

Linxo est totalement gratuit et cet aspect là est cool mais c’est en version beta. Disponible sur le net et sur mobile (ce que je n’ai pas testé), bien qu’il soit gratuit, il fait ce qu’on lui demande et assez bien je dois dire. On importe ses données avec son identifiant bancaire et vos dépenses sont catégorisées automatiquement. La visualisation des graphiques est simple mais le soucis est le design du site. Il n’est pas forcément évident de si retrouver au début et il est nécessaire de parcourir un peu l’application pour avoir une certaine aisance dessus.

 

Pour conclure, je dirai qu’il n’y pas pas encore d’application qui sort du lot avec une bonne longueur d’avance. Rien n’est encore fixé dans le domaine des PFM mais améliorer les défauts des uns et des autres, intégrer les points forts de l’autre et simplement comme cela, un PFM pourra être en tête.